Société des Amis de Port-Royal

Une journée d’étude en hommage à Jean Mesnard se tiendra à la Sorbonne, salle des Actes, le 25 février prochain. Voir ici le programme et les informations pratiques.

À la Une


À la Une


Parution

Pascal et la culture pop

par Jean-Louis Bischoff
Comment et pourquoi afirmer que l’humanisme d’un penseur catholique du XVIIe siècle peut nous guider dans la compréhension de phénomènes culturels contemporains, c’est in ine la question qui commande cette étude rigoureuse et audacieuse. Faire dialoguer de façon féconde le projet de Blaise Pascal et la (...)


Parution

Pascal et son libertin

par Antony McKenna
L’anthropologie pascalienne de la « misère de l’homme sans Dieu » frappe par sa pertinence : aucun apologiste chrétien n’a exprimé avec tant de justesse le point de vue d’un incroyant sur le monde et sur sa propre nature. C’est le point de départ de son argumentation apologétique, que cet ouvrage suit (...)


L’esprit du corps. La doctrine pascalienne de l’amour

par Alberto Frigo
À la différence des moralistes, Pascal n’entend ni éradiquer l’amour, ni en décrire les effets. Mais il pose la question décisive : à quelle condition l’amour peut-il être juste ? Un amour juste est un amour bien réglé, qu’il s’agisse d’aimer Dieu, le prochain ou moi-même – car la philosophie du Grand (...)


Evénement

Théologie et littérature

Hommage à Jean Mesnard
DE LA THÉOLOGIE À LA LITTÉRATURE Première Journée d’étude de l’équipe « Littérature, morales et spiritualités à l’âge classique » CELLF 16e – 18e (UMR 8599 - Université Paris-Sorbonne) organisée par Laurence Plazenet en hommage à Jean Mesnard samedi 25 février 2017 en Sorbonne, salle des Actes (17, rue de la (...)


Parution

L’Esprit du corps. La Doctrine pascalienne de l’amour

Par Alberto Frigo
Vient de paraître aux éditions Vrin (Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie) : L’esprit du corps, La Doctrine pascalienne de l’amour , par Alberto Frigo. À la différence des moralistes, Pascal n’entend ni éradiquer l’amour, ni en décrire les effets. Mais il pose la question décisive : à quelle (...)

Annonces