“Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob” : le Mémorial de Pascal exposé à la BNF jusqu’au 7 juillet

Le mémorial de Pascal est actuellement exposé à la BNF, dans le cadre de l’exposition “Manuscrits de l’extrême. Prison, Passion, péril, possession“, jusqu’au 7 juillet.

Le Mémorial est le nom habituellement donné à un court texte écrit par Blaise Pascal à l’issue d’une expérience mystique au cours de laquelle il a eu l’impression de rencontrer Dieu, pendant la nuit du 23 au 24 novembre 1654. Pascal ne raconta à personne cet événement, mais il rédigea, à l’issue de cette “nuit de feu”, un poème en prose d’une rare incandescence, qu’il cousit dans son vêtement. Ses proches retrouvèrent le parchemin dans la doublure de son pourpoint, après sa mort. Le Mémorial est l’un des textes les plus étonnants laissés par l’auteur des Pensées: un témoignage brûlant, fulgurant, qui retrace un moment essentiel de la conversion de Pascal.

” Peu de jours après la mort de M. Pascal, un domestique de la maison s’aperçut par hasard que dans la doublure du pourpoint de cet illustre défunt il y avait quelque chose qui paraissait plus épais que le reste, et ayant décousu cet endroit pour voir ce que c’était, il y trouva un petit parchemin plié et écrit de la main de M. Pascal, et dans ce parchemin, un papier écrit de la même main : l’un était une copie fidèle de l’autre. Ces deux pièces furent aussitôt mises entre les mains de Mme Périer qui les fit voir à plusieurs de ses amis particuliers. Tous convinrent qu’on ne pouvait douter que ce parchemin, écrit avec tant de soin et avec des caractères si remarquables, ne fût une espèce de mémorial qu’il gardait très soigneusement pour conserver le souvenir d’une chose qu’il voulait avoir toujours présente à ses yeux et à son esprit, puisque depuis huit ans, il prenait soin de le coudre et découdre à mesure qu’il changeait d’habits» (Père Jean Guerrier)

Le parchemin est perdu. Le texte exposé est la copie sur papier, autographe. Son authenticité est attestée par le fils de Gilberte, l’abbé Périer

 

Bibliothèque François-Mitterrand (entrée Est seule accessible)
Quai François Mauriac,
75706 Paris Cedex 13

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi : 10h00 – 19h00

Dimanche : 13h00 – 19h00

Fermé le lundi et les jours fériés. Fermeture des caisses à 18h.