Publication

La prière continuelle au XVIIe siècle. Exégèse, liturgie, mystique

Daniel-Odon Hurel et Simon Icard

« Il faut toujours prier » (Lc 18, 1). « Priez sans cesse » (1 Th 5, 17). Ces injonctions bibliques ont toujours constitué un défi pour les spiritualités chrétiennes : est-il possible de prièr sans interruption ? Les études et les sources rassemblées dans le présent ouvrage présentent les réponses apportées au XVIIe siècle. Inscrites dans une tradition multiséculaire et confrontées aux exigences de la modernité, les doctrines et les pratiques de l’oraison perpétuelle ont à la fois suscité des débats engageant des philosophies de l’acte libre et des réflexions sur la place de la prière individuelle et collective dans la société. La continuité de la prière fut un enjeu fondamental pour le catholicisme réformé par le concile de Trente, au croisement de l’exégèse, de la liturgie et de la mystique.

Introduction : (Daniel-Odon Hurel et Simon Icard)

Chapitre 1 : « Perpetua Dei memoria », le continuel souvenir de Dieu (Philippe Sellier) Chapitre 2 : « Priez sans cesse » (1 Th 5, 17) : trois lectures possibles (Hélène Michon) Chapitre 3 : « Il faut toujours prier » : les interprétations de Lc 18,1 au XVIIe siècle (Simon Icard) Chapitre 4 : La prière continuelle dans les traités sur l’office divin (Simon Icard) Chapitre 5 : Laus perennis et règle bénédictine (Daniel-Odon Hurel) Chapitre 6 : L’assistance continuelle au Saint-Sacrement à Port-Royal (Simon Icard) Chapitre 7 : Le Traité de la prière continuelle de Jean Hamon (Guy Basset)

Anthologie : Textes de Cassien et d’Augustin (dans des traductions du XVIIe siècle), de Cornelius a Lapide, de Hamon, de Thomassin, de Grancolas, de Fénelon et de Bossuet.

Editeur : Brepols Publishers 193 p., 216 x 280 mm, 2017 ISBN : 978-2-503-56573-6 Broché EUR 65,09


Annonces