Parution

Morales en conflit. Théologie et polémique au Grand Siècle

Par Jean-Pascal Gay

Cet ouvrage explore le long conflit qui divise le catholicisme français du second XVIIe siècle autour de la morale, depuis les premières escarmouches du début du siècle jusqu’aux condamnations prononcées par le clergé de France en 1700. L’étude de ce conflit repose sur la mise en relation de deux réalités culturelles distinctes : la polémique et la théologie. Elle reprend et inscrit dans une perspective de moyen terme une série d’épisodes et de phases d’affrontement avant et après la célèbre campagne des Provinciales. Cette enquête souligne combien la polémique devient un trait caractéristique de la culture du catholicisme moderne. Le conflit autour de la théologie frappe par son efficacité, et sa capacité à construire des traditions idéologiques créatrices d’identité. L’étude permet de mieux saisir les glissements sociaux à l’oeuvre dans l’histoire de ce conflit culturel. Au-delà de l’intervention du laïcat, c’est d’abord et avant tout la prise de pouvoir de l’instance du public sur les questions religieuses que la polémique autorise, à une période où s’affirment les nouveaux « pouvoirs de la littérature ». Cependant, ce travail signale aussi son échec partiel. Les évolutions doctrinales sont lentes et fragiles. Si une culture de la rigueur morale s’affirme, la rupture rigoriste est moins radicale qu’elle ne le proclame. La force des formes de l’élaboration théologique préserve de nombreux ressorts d’une culture théologique indulgente. De fait, si l’étude de la polémique permet de percevoir la profondeur de la politisation des rapports ecclésiaux, l’examen de la production théologique montre également l’irréductibilité de la tension entre un savoir institué et sa mise en circulation devant le public. La culture confessionnelle du catholicisme français apparaît alors comme prise dans une contradiction fondamentale.


Annonces