57, 2007

Port-Royal et l’Ecole française de spiritualité

Dans le sillage du colloque de 2001 consacré à « Port-Royal et l’Oratoire », la Société des Amis de Port-Royal s’est interrogée l’an dernier sur les rapports entre « Port-Royal » d’une part, et « l’École française » de l’autre. La question est d’autant plus délicate que cette dernière notion n’a surgi, sous la plume d’Henri Bremond, que plusieurs siècles après la mort de Bérulle, et que les liens qui unissent les fidèles de ces deux mouvances sont d’amitié et d’accointances autant et plus que de confrontation. Aussi ne pouvait-il s’agir ici de dégager des oppositions nettes, ni de dessiner des lignes de fracture franches ; bien plutôt, les communications s’attachent à noter des différences d’accents, des façons particulières d’articuler les mêmes thèmes, des divergences de style aussi, qui permettent de distinguer les port-royalistes, volontiers polémistes et vénérant le Christ médiateur, des disciples de Bérulle, plus iréniques, attachés à l’ascétisme et à la contemplation des « grandeurs de Jésus ». Ces études précises et minutieuses permettent de mesurer la complexité et la richesse du paysage spirituel français du XVIIe siècle, qui ne saurait se laisser enfermer dans des étiquettes trop commodes pour n’être pas limitatives. Aux actes du colloque s’ajoutent, pour compléter le présent ouvrage, plusieurs articles divers, dont une étude inédite de Philippe Sellier sur la version amplifiée de la Vie de Monsieur Pascal.

Prix T.T.C. : 34 €.

SOMMAIRE

Port-Royal et l’École française de spiritualité. Colloque de Port-Royal des Champs, 15-16 septembre 2006

Hélène Michon et Laurence Devillairs : Avant-propos

Yves Krumenacker : Qu’est-ce qu’une école de spiritualité ?

Laurent Susini : Y a-t-il un style propre à l’École française de spiritualité ?

Père Richard Cadoux : Bérulle : politique, pastorale et spiritualité dans la France moderne

Gabriele Perotti : Péché originel et autonomie de la raison humaine

Anne Ferrari : La notion de sacrifice dans l’École française de spiritualité et à Port-Royal

Blandine Delahaye : [Communion fréquente et communion longuement préparée]

C. Crettaz-Nedey : Christocentrisme de la pratique religieuse de l’École française de spriritualité et de Port-Royal. De la prière et de la mortification chez Angélique Arnauld et chez François de Sales

Pierre Magnard : L’Incarnation selon le cardinal de Bérulle

Nathalie Nabert : La dévotion à l’humanité du Christ en Chartreuse au tournant du XVIIe siècle

Yuka Mochizuki : L’humilité chrétienne chez Arnauld : la fortune du bérullisme cyranien

Pierre-Antoine Fabre : Conclusions

Varia

Pierre Burger : Déposition de Vincent de Paul

Pierre Pascal : L’abbé de Saint-Cyran, les chartreux et les Solitaires de Port-Royal

Alain Riffaud : Les cousins de Racine et la librairie parisienne : à propos de Nicolas Vitart et d’Antoine Desseaux

Philippe Sellier : La version amplifiée de La Vie de Monsieur Pascal

Michèle Bretz : La relation de captivité d’une religieuse oubliée : Agnès de Chouy de Pensières

Adrienne Alix : L’enterrement mystérieux du prince de Conti à Port-Royal des Champs en 1906

In Memoriam Jean Laporte


Annonces